Europride de Marseille 2013: du soleil abondant, une fréquentation mitigée!

.Une Europride à Marseille?! Il y a de quoi avoir le rire étranglé et les dents qui grincent! Non loin de là l’envie de vouloir saisir le bâton des politiques et des masses médias qui ne cessent de fouetter la citée phocéenne avec les chiffres de la délinquance et d’occuper les tranches horaires les plus juteuses avec les meilleures images explosives du tout dernier règlement de compte effectué parfois même avec des armes de guerre.

Europride Marseille

. On arrive à se poser le présente question et même à en rire avec un petit jeu de mot: n’ont ils pas oublié deux tous petits mots permettant de mieux “targuer” comme on dit souvent sur internet Marseille en cette année 2013? Marseille, capitale de la culture… [du crime] 2013? Nous avons planté le décor par la présente manière. Une Europride à Marseille alors vous dites? Avec les vagues créés par le débat du mariage pour tous? Le remous conséquent et la haine envers les homosexuels que peuvent avoir certaines cultures dans lesquelles trempent des minorités intégristes qui permettent hélas de faire des raccourcis et de mettre dans le même panier crabes et panurges.

Europride Marseille.

C’est à ce moment là que la sagesse intervient, un atout qu’hélas bon nombres négligent et mettent au placard! L’intitulé de cet article est de parler d’un événement festif qu’est une Europride non pas de vous rédiger une thèse de doctorat sur l’histoire de la ville de Marseille associée à celle du monde, de la géopolitique et de la façon dont les différentes nationalités et cultures présentes à Marseille interagissent et essayent de s’adapter au milieu dans lequel ils, eux où leurs aîlleuls ont décidé de venir.

Europride Marseille.

Pourtant, il y a un fait qu’il est aisé de constater: la réputation de Marseille est mauvaise, la plupart des touristes français préfèrent éviter Marseille, son gouffre culturel entre le nord de la France et le sud et cette psychose de se voir braquer où de potentiellement se retrouver au beau milieu d’une fusillade! Une réputation et des facteurs politiques sociaux et d’actualité. En la vertu on se pose des question sur les manières et la façon dont les choix furent effectués avec pour résultat une Europride à Marseille.

Europride-Marseille-2013-image-N193.

En 2013 Marseille est la capitale européenne de la culture. Une désignation qui sonne bien sur le papier avec le concept Europride2013 , une sorte de grande gay pride à l’échelle européenne où dans le même concept des gay pride à l’espagnol telles celle de Madrid où encore celle qui a lieu aux Îles Canaries, toute l’Europe se rencontre autour d’un même dénominateur: faire la fête et fêter la tolérance, peu importe la couleur de peau, l’origine ethnique et le fait d’être hétéro ou homo.

Europride-Marseille-2013-image-N207.

Un principe qu’hélas certains ne connaissent pas à Marseille, des petits voyous au comportement belliqueux ne trouvent rien de mieux que de venir semer les graines de la discorde et de l’intolérance alors qu’ils sont eux même discriminés de par leur origine ethnique et leur culture qui reste très hétérogène avec la culture européenne occidentale.

Europride-Marseille-2013-image-N210.

C’est triste, c’est sale et gratuit et relève d’un problème d’éducation et d’accès au savoir combiné au manque de déterminisme dans la volonté de réussir créé par le manque d’inventivité. Il est plus facile  de tomber dans le chaudron maléfique du commerce “underground” de la drogue, commencer à gagner 50€ par journée “travaillée” que d’utiliser son temps pour acquérir du savoir. Un discours qui peux faire rire les plus jeunes, faire brailler les autres en disant que l’on tombe une fois de plus dans le manichéisme du bien contre le mal…

Europride-Marseille-2013-image-N248.

Marseille, la Rio de Janeiro à la française? Pour aller vite il y a beaucoup de ressemblances et de points communs: la trafic de drogue qui gangrène des quartiers entiers, la connerie humaine de certains, la corruption, le football, la criminalité mais à Rio de Janeiro le terme Europride n’existe pas alors que la “cidade maravilhosa” possède pourtant chaque année sa propre gay pride, la gay pride de Rio attirant environ près de 1million de spectateurs. Pour clore la parenthèse, les favélas de Rio sont incomparables avec les quartiers nord de Marseille: à Rio la police saisit la drogue par dizaines de tonnes alors qu’à Marseille la quantité est plutôt de l’ordre de la centaine de kilos. Tout comme la favéla de Rocinha, petit ranch en français reste la plus grande d’Amérique du Sud et possède la même superficie que le centre ville de Marseille…

Europride-Marseille-2013-image-N258.

Alors que la gay pride de Rio de Janeiro se déroule sans encombre malgré le contexte social local qu’en est il de Marseille et de son Europride? Alors que les deux villes possèdent la même population bigarrée hélas pour ce qui est de Marseille et de son Europride cela a faillit vite tourner au vinaigre depuis le début du défilé Europride qui effectuait son départ via le Vieux Port de Marseille pour se mettre en direction des plages du Prado.

Europride-Marseille-2013-image-N273.

En effet, un participant de l’ Europride de Marseille 2013, déguisé pour l’occasion a été pris à parti par un voyou, lui scandant des petites blagues au début qui ont vite tourné à l’injure homophobe. Pour rappel en France, l’homophobie est sanctionnée par la loi. Un conflit qui fut heureusement rapidement maîtrisé par le service de sécurité de l’ Europride de Marseille 2013. Ces fait seront amplement développés plus tard sur zag-rider.com, car si pour cette catégorie de personnes mal intentionnées cela est toujours plaisant de se livrer aux insultes gratuites pouvant paraître bénignes pour une opinion non sensibilisée, il faut savoir que la violence quand à elle n’est jamais bien loin.

Europride-Marseille-2013-image-N324.

On arrive à la question que bon nombres d’entre vous qui n’ont pu être présents à l’Europride 2013 se posent: la violence était-elle présente à l’Europride et si oui dans quelle proportion? Il n’y a aucun rapport avec l’ Europride de Marseille, mais rappelez-vous les émeutes qui avaient émaillée la victoire du PSG au Trocadéro à Paris? Face à cela le gouvernement en garde encore les traces des coups de fouets affligés par l’opinion. À Marseille et pour l’ Europride il était évidement qu’il ne fallait pas reproduire cela. En conséquence les CRS et les forces de police étaient présentes en nombre conséquent. Il suffisait de regarder les parages de l’Europride pour se rendre compte de l’important nombre de compagnies CRS déployées pour l’ Europride.

Europride-Marseille-2013-image-N339.

Une présence policière rassurante mais qui s’est pourtant efforcée de rester invisibles  aux yeux des spectateurs de l’ Europride de Marseille. Cela était pourtant possible grâce aux nombreux policiers en civil, qui étaient infiltrés parmi les spectateurs de l’ Europride de Marseille 2013, prêts à immédiatement réagir au moindre incident, avec un œil entraîné il était possible d’aisément les repérer.

Europride-Marseille-2013-image-N346.

Néanmoins leurs nombreux collègues en tenue de CRS étaient immanquables lors de l’arrivée de l’Europride de Marseille, postés sur un talus, sécurisant la zone où le village d’arrivée était installé à deux pas des plages du Prado. Pour accéder au village de l’ Europride la fouille des sacs était obligatoire, question de sécurité. Une sécurité qui s’est montrée pourtant satisfaisante durant toute la durée de l’ Europride de Marseille, puisque d’après les dires d’un commandant d’un unité de CRS aucun incident majeur n’était à déplorer lors du déroulement de l’ Europride. Même si pourtant certains individus furent appréhendés en marge de la marche de l’ Europride 2013.

Europride-Marseille-2013-image-N358.

Alors pourquoi est-ce que l’ Europride était très peu fréquentée cette année à Marseille? Sur la majeur partie des gay pride française la fréquentation était en chute libre, cela à cause de la peur des spectateurs de voir se produire durant une gay pride une émeute générale, surtout à Paris le 29 Juin dernier. Fort heureusement cela ne s’est pas produit. Mettez dans le shaker cette peur compréhensible associée à la réputation de Marseille et d’un ingrédient secret et vous obtenez une Europride avec des fréquentations moindre. Pourtant tous les ingrédients d’un succès programmé étaient présents: le soleil brillait, il faisait chaud, la pluie était quand à elle cantonnée aux pré alpes avec des orages qui s’étaient développés.

Europride-Marseille-2013-image-N366.

L’ingrédient secret était donc le manque de communication! Avez vous vu dans les médias généralistes des visuels indiquant qu’une superbe grande Europride avait lieu à Marseille ce week-end? Hélas non… Bien entendu, la presse ciblée gay en parlait fréquemment. Mais une Europride ce ne sont pas que des LGBT, les hétérosexuels sont présents en nombre! Il était où le mix média généraliste? D’autant plus qu’à la gay pride de Madrid, principale gay pride européenne se déroulant sur une semaine entière et drainant presque un million de participants dont des centaines de milliers d’européens, le sujet Europride n’a hélas pas été abordé!

Europride-Marseille-2013-image-N390.

Néanmoins Cette Europride de Marseille était un évènement festif attendu par de nombreuses personnes. Il est vrai que Marseille possède quelques défaut, mais la ville continue sur la lancée concernant son ouverture sur le Monde, Marseille est une ville portuaire et de fait internationale. Une progression naturelle en direction du bassin méditerranéenne de part la proximité immédiate de la mer et l’Afrique du Nord à presque une heure de vol, mais aussi de nombreux pays baignés par cette même méditerranée. Marseille capitale de la méditerranée? Certainement un jour, c’est fort probable. Quand à l’ Europride de Marseille, une fréquentation de 400000 visiteurs étaient attendus lors du défilé. Hélas le ressenti est tel qu’il est difficile de pouvoir affirmer que l’objectif était atteint. Néanmoins cette Europride a eu le mérite d’ouvrir les yeux sur des domaines tels que la tolérance, comme l’expliquait en début de marche un monsieur aux cheveux grisonnants, plus jeune il était homophobe, désormais avec l’age la sagesse s’est installée. La Trentaine de chars de l’ Europride de Marseille ont eu le mérité de contribuer au déclic, en espérant qu’il ne faudra pas toute une vie pour que les marseillais un peu “borderline” deviennent tolérants!

Europride-Marseille-2013-image-N399

.

  • EmmaB

    Hé ho il faut arreter avec la stigmation de Marseille… et sa pseudo homophobie; si les marseillais étaient si intolérants ils n’auraient pas un homosexuel à la tête de la mairie depuis si longtemps.
    En vrai le marseillais s’en tape de l’orientation sexuelle des uns et des autres; la preuve? pas de manifs anti mariage gays, pas de manifs pro mariage non plus..
    Si le défilé de l’europride a été un bide,avec moins de 10 000 personnes il faut s’en prendre aux organisateurs qui au lieu de s’engueuler et de vouloir être chef, auraient du bosser un peu plus.
    Communication brillante d’une chef de file d’une assoc de lesbiennes qui tout un souhaitant un échange de tolérance a refusé sans explication de discuter avec le journaliste de france 3 sous pretexte qu’elle ne parle pas aux hommes….
    Bref le marseillais se fiche de la sexualité de son voisin, et ne revendique rien tout en faisant ce qu’il veut.

  • Doriana Goracci

    il video è su RESET ITALIA.NET
    Qualcosa non mi torna su Marsiglia Capitale Europea della Cultura ed Europride 2013
    GRAZIE!
    Doriana Goracci