Les conducteurs de taxi brésiliens sont ils sympa?

taxi-rio-de-janeiro-06579117.

En France les conducteurs de taxi ont plutôt une bonne réputation, mais alors qu’en est il au Brésil? Pour être chauffeur de taxi au Brésil le processus est semblable à celui de la France, il faut obtenir une licence, qui reste délivrée dans la mairie de la ville où le chauffeur souhaite travailler. Les chauffeurs de taxi peuvent travailler à leur compte ou se regrouper au sein de compagnies. Un peu à l’idée des “Yellow Cab” américain, les taxis à Rio de Janeiro sont de couleur jaune. Dans les autres villes cela dépend car même des voitures particulières sont utilisées. Pour calculer le prix d’une course un taximètre est utilisé facturant l’usage au temps.

taxi-rio-de-janeiro-06777118.

Généralement les conducteurs de taxi au Brésil sont sympa et à votre service. Seulement le gros problème reste la barrière de la langue! Si vous ne vous débrouillez pas un peu en portugais cela risque d’être difficile de pouvoir échanger et communiquer. Même si vous parlez anglais la tâche sera difficile, car la plupart des chauffeurs ne parlent pas la langue de Shakespeare. La solution la plus simple est d’avoir marqué à l’avance sur un papier l’adresse du lieu où vous souhaitez aller.

taxi-rio-de-janeiro-76096900.

Si vous avez la chance de parler un peu le portugais, vous verrez que les gens de cette profession sont bien aimables, ils ont  l’avantage de bien connaître la ville où ils travaillent et peuvent dans certains cas se révéler être utiles pour vous révéler des bons plans ou des conseils. Pour avoir testé les taxis de Rio de Janeiro, Fortaleza, Salvador da Bahia et Recife je peux vous affirmer que je suis tombé à chaque fois sur des personnes sympathiques. Mon coup de cœur restera tout de même ce chauffeur de taxi à Fortaleza qui affichait sa joie du carnaval en diffusant de la musique Sapo cai du carnaval, effectivement, je quittais Fortaleza pour me rendre au carnaval de Rio de Janeiro!

taxi-rio-de-janeiro-28098975

.