Ma réaction par rapport au blocage des pubs par Free.

20130105-112441.jpg

En cette journée du 3 Janvier 2013 le couperet est tombé du côté de Free, le second fournisseur d’accès internet français vient d’activer par défaut un bloqueur de publicités dans la freebox révolution dite aussi freebox 6. Du côté des internautes cette mesure a été en règle générale bien acceptée mais ce que la plupart des internautes ne savent pas c’est que le modèle économique de nombreux sites internet de qualité repose intégralement sur les revenus générés par la publicité.

Évidement, certains éditeurs déraillent en proposant des publicités invasives, mais en règle générale ce ne sont pas des professionnels, tout comme cette pratique semble être cantonnée aux sites hébergeants des liens de téléchargement pour récupérer des films ou autres fichiers gratuitement, ou aux sites classes X. Mais la plupart des sites internet de qualité ne proposent pas de publicité dite invasive, c’est à dire des centaines de pop-ups qui s’ouvrent dès l’accès au site ou pour peu que vous cliquez sur un lien.

zag-rider.com a toujours proposé du contenu sans pub invasive par respect pour ses lecteurs qui eux seuls grâce à la pub contribuent au financement du site permettant de réaliser les reportages, d’héberger le site internet et d’acquérir le matériel permettant au site de vous proposer du contenu de qualité.

Si cette mesure entreprise par Free persiste et que les lecteurs accédants à zag-rider.com par l’intermédiaire de Free ne rapportent plus rien, je serai contraint de devoir bloquer l’accès à zag-rider.com aux visiteurs accédant au site via un accès internet Free.

En parallèle, zag-rider.com étant hébergé sur des serveurs dédiés online.net (filiale hébergement de sites internet de Free) je me verrai contraint de devoir migrer toute l’infrastructure permettant d’héberger zag-rider.com vers un hébergeur respectant le principe de la neutralité des réseaux tel OVH.com. De plus à titre personnel je résilierai mes accès internet à Paris et dans le sud de la France fournis par Free, tout comme j’arrêterai d’utiliser le service Free Mobile. Pour opter vers un opérateur internet à même de respecter la neutralité des réseaux tel OVH.com, pour la téléphonie mobile mon choix n’est pas encore arrêté.

C’est ainsi dommage de pouvoir observer un tel revirement de situation, Free.fr se donnant la possibilité d’agir comme le gouvernement chinois en s’autorisant la possibilité de censurer une partie des données transitant par leur propre réseau. De plus Xavier Niels semble via ce comportement fermer l’accès aux services fournis se comporter comme la firme Apple, ceci étant tout aussi affligeant!

Pourquoi un tel comportement? Actuellement le réseau de Free souffre d’un problème de peering réseau avec Google, le service de vidéo youtube consommant énormément de bande passante semble être la cause de l’effondrement du lien. Free semble vouloir faire pression sur Google pour arriver à faire payer le premier moteur de recherches mondial afin d’augmenter les capacités du réseau.

Pour le moment j’observe tout comme des centaines de collègues la situation, en espérant que cette mesure ne sera que passagère. Si jamais rien ne change dans un futur proche, je serai obligé de prendre les mesures citées plus haut. Après tout qui aime travailler gratuitement? Je préfère mieux perdre de l’audience qui ne paye pas que d’offrir gratuitement du contenu… En tout cas cette situation m’attriste au plus haut point et signe la fin de la neutralité de l’opérateur Free Telecoms!