Neige à Paris Janvier 2013: Retour en image et video.

.

Bien que la fin de l’année 2012 fut plutôt tiède, avec même des records de températures dépassés et même pulvérisés durant la période de Noël dans le Sud-Ouest, vous étiez en mesure de vous demandez: Mais où est l’hiver? L’arrivée de la neige à Paris avec le froid qui va avec est un soulagement pour les climatologues et même pour la nature. En effet, certaines cultures maraichères ont besoin d’un certain nombre d’heures de froid cumulées afin d’être en mesure de produire correctement, tout comme le froid est aussi utile pour tuer les nombreux moustiques qui pullulent l’été sur Paris et partout ailleurs en France, notamment dans le delta du Rhône. En revanche l’arrivée du froid plutôt rapide est un véritable supplice pour les plus frileux d’entre nous et aussi mais surtout pour les pauvres palmiers exposés aux intempéries.

.

Le dernier épisode de neige à Paris d’une importance notable remonte au mois de Décembre 2012 où près de 10cm de neige fraiche et collante étaient tombés sur Paris et la Banlieue. En 2012 il a aussi neigé sur Paris, mais cette année il ne s’agissait que d’un léger saupoudrage, pas plus d’un ou deux centimètres tombés au centre ville de Paris, alors qu’en Banlieue les quantités constatées étaient plus conséquentes. Pourquoi? La réponse tient dans le fait qu’à Paris intramuros il y a un microclimat, nommé la plupart du temps la bulle de chaleur. Bulle prenant sa naissance dans le cadre de l’hiver dans les rejets de gaz divers et variés: circulation automobile, chauffage urbain, le fait que les maisons sont resserrées et de part l’absence de végétation en rapport à la banlieue et surtout de terres agricoles labourées , ces dernières ayant une forte déperdition thermique.

.

La neige à Paris, du point de vue transports c’est souvent la catastrophe! Pour cet épisode de neige à Paris, les services de météorologie ont eu le mérite de voir arriver en avance la probabilité des chutes de neige à Paris, permettant aux équipes de la DDE d’abondamment saler les chaussées et trottoirs, contribuant ainsi à éviter de reproduire un scenario digne d’une fin du monde lors de l’épisode de neige à Paris de Décembre 2012, avec des voitures qui peinaient à remonter les champs Élysées. Au niveau des transports aériens, la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) avait décidé à titre préventif d’interdire 40% des vols transitant par les aéroports de l’aire parisienne, Air-France n’aurait pas répercuté cette mesure sur le trafic long-courrier, mais sur les vols intérieurs et pan-européens. Cette fois-ci pas de panne de glycol, le liquide servant à dégivrer les avions juste avant le décollage.

.

Bon nombre de Franciliens se sont reportés sur les transports en communs et notamment les trains et le métro, les bus eux, ne circulant tout simplement pas sur Paris durant cet épisode de Neige. Pas de problème particulier à signaler dans les infrastructures de la RATP hormis un problème technique sur la ligne 6 du métro parisien ayant forcé les passager à évacuer la rame, les lignes 2 et 6 du métro de Paris sont celles comptant le plus de portions aériennes sur leur longueur. Les plus heureux dans cet épisode 2013 de neige à Paris restent les nombreux touristes, qui étaient plus ou moins préparés! J’ai croisé un couple de mexicains pour qui, c’était la première fois qu’ils voyaient tomber de la neige de leur propres yeux, avec comme bonus extraordinaire la Tour Eiffel en toile de fond! Restez connectés sur zag-rider.com d’autres articles vont suivre!

.