Quand Lyon devient une ville lumière: la fête des lumières 2013.

La fête des lumières à Lyon débuta amplement à l’aube des moyens techniques que l’on rencontre de nos jours permettant de réaliser et de transformer les monuments de la ville de Lyon en fresques de lumière via la vidéo projection entre autres. Il s’agit aux origines d’une fête religieuse quand bien même l’histoire de la fête des lumières de Lyon reste complexe.

fete-des-lumieres-lyon-2013-89888528
Plusieurs légendes s’entremêlent, telle celle de la peste des prussiens ou encore l’intercession de la vierge Marie qui semble être la plus plausible quand à la naissance de la traditionnelle illumination de Lyon et non pas fête des lumières, événement devenu touristique depuis que la municipalité de la ville de Lyon conçoit depuis 1989 une série de spectacles et d’animations mettant en relief les divers monuments de la ville de Lyon.
fete-des-lumieres-lyon-2013-28224921
La fête des lumières se tient traditionnellement aux alentours du 8 décembre. Une date à laquelle zag-rider.com tente de se rendre parmi la capitale des gaules pour vous capter le meilleur de cet événement. Après une première en 2011, décembre 2013 marque un retour à la fête des lumières alors que l’hiver 2012 s’était déroulé au Brésil appareil photo à la main.
fete-des-lumieres-lyon-2013-52215433
Quand bien même la fête des lumières reste un événement désormais touristique, drainant aux environs de 4 Millions de visiteurs sur les quatre jours durant lesquels Lyon plonge dans la magie de la fête des lumières, un petit air de tradition subsiste. Bien loin du centre historique, dans le nouveau quartier de la Part Dieu, les lyonnais apposent encore des lumignons par dizaines sur le bord de leur fenêtre. Un clin d’œil à l’histoire où d’antan la fête des lumières de Lyon se résumait aux lumignons, feux de Bengale dans la rue et le traditionnel feu d’artifice tiré depuis la colline de Fourvière.
fete-des-lumieres-lyon-2013-17150025
Durant cette soirée du dimanche 8 décembre 2013 l’ambiance était glaciale, un brouillard givrant enveloppait la ville de Lyon, le même qui empêcha le mercure de dépasser la barre de 1° durant l’après midi. C’est dans cette ambiance humide que sortaient du métro à la place Guichard des dizaines de personnes désireuses d’en prendre plein les yeux. Au coin de la place des écrins de fumée s’élèvent au dessus d’une grande marmite, celle d’un stand éphémère vendant du vin chaud à un prix défiant toute concurrence! 1€ le verre c’est pour dire!
fete-des-lumieres-lyon-2013-38170496
La fête des lumières n’est pas seulement concentrée dans l’axe nord-sud du vieux Lyon, même en périphérie des attractions existent et les ex-passagers du métro tombèrent à un moment sur un drôle de balai lumineux: celui de robots techno! Sur des airs de musique techno industrielle ces drôles de cyborgs se pavanaient à la vue de tous et rentraient sans scrupule dans les restaurants histoire de faire rire l’audience. Une entrée rapide dans le monde un peu délirant de la fête des lumières!
fete-des-lumieres-lyon-2013-97977971
Avec un cap maintenu à l’ouest, la place Bellecourt n’était pas loin, alors que bon nombres de touristes quittaient leurs bus garés ça et là sur les bords de la route et traversaient le Rhône, sous le regard d’une cathédrale de Fourvière clignotante des fusées combinées à une drôle de projection visible de dos renforçaient le sentiment de mystère et l’envie de découvrir se qui se trame à la place Bellecourt.
fete-des-lumieres-lyon-2013-05877579
Noir de monde! Tel était l’état de la place Bellecourt durant cette fête des lumières en l’attente du prochain spectacle. Pendant ce temps là Pierrot dort… C’est le nom du personnage dont les facéties vont plonger la place Bellecourt dans le feu et les flammes, un spectacle sur 360° répercuté sur l’ensemble de la place avec en point d’exergue feu d’artifice, feux follets et vidéo projection sur la grand roue de la place Bellecourt.
fete-des-lumieres-lyon-2013-17480248
L’heure avance, le froid commence à devenir piquant! La suite de cette promenade dans Lyon nous mène via la rue Gasparin à la place des Jacobins, fraîchement réaménagée et livrée désormais à la circulation depuis peu. Dans le froid et tentant d’accéder aux boutons de réglage de son boîtier reflex, un américain était émerveillé par la fête des lumières. En provenance de Washington il ne savait plus où donner de la tête tellement les animations sont nombreuses à Lyon lors de la fête des lumières. En effet, nombreux sont les étrangers qui viennent passer un week-end à Lyon durant la fête des lumières! Si vous tendez l’oreille cela parle Anglais avec l’accent britannique, espagnol, italien et même portugais brésilien.
fete-des-lumieres-lyon-2013-03816916
Le sort livré à la place des jacobin est celui d’un drôle de jeu de reflets mis en place par la direction de l’éclairage de la ville de Lyon. Un showcase qui ressemble fortement à l’ambiance créée lors de la présentation du tout dernier modèle d’une automobile de luxe! Une œuvre dont la vidéo intégrale sera retransmise dans un billet dédié sur zag-rider.com.
fete-des-lumieres-lyon-2013-08305584
En tirant un peu plus sur la gauche en direction de la Saône, vous ne pouvez pas rater la cathédrale de Fourvière ainsi que que la palais de justice, lesquels ont aussi droit à un traitement de faveur lors de la fête des lumières  2013! L’orchestre lumière, tel et le nom de cet ensemble symphoniquement lumineux que deviennent le palais de justice et la cathédrale de Fourvière. La nuit progresse et le froid aussi! Pas loin de -3° lors des prises de vue du thème “l’orchestre de Fourvière”. Le moment idéal pour beaucoup était venu de faire une pause et de se réchauffer dans l’un des nombreux “bouchons” du vieux centre de Lyon.
fete-des-lumieres-lyon-2013-84029091
À deux pas de la place des Terreaux, la place de la Bourse accueillait une “sérénade” nom donné à cette œuvre artistique ancré dans le monde de la mode et de création vestimentaire. Ce drôle de cornet blanc prenait vie via une vidéo projection de motifs chauds et colorés, une rupture dans cette nuit d’hiver qui hélas n’a pas aidé à faire remonter le mercure!
fete-des-lumieres-lyon-2013-28338190
Dernière ligne droite dans cette soirée passée au cœur de Lyon dans le cadre de la fête des lumières: la place des Terreaux et l’illumination de l’hôtel de ville et du musée des beaux arts. Le prince des lumières était le spectacle terminant en apothéose la promenade de milliers de spectateurs venus des quatre coins de la France pour assister à l’édition 2013 de la fête des lumières. Il est déjà minuit, la dernière représentation du prince des lumières à la place des Terreaux vient d’avoir lieu. Les noctambules peuvent encore trouver refuge dans quelques bars encore ouverts… N’hésitez pas à découvrir cette édition 2013 de la fête des lumières sur Zag-rider.com via la catégorie dédiée à Lyon! Au programme les vidéos intégrales des différents spectacles.
fete-des-lumieres-lyon-2013-28273969