Carnaval de Nice 2016: Roi des médias

Carnaval de Nice 2016: Roi des médias

Célèbre à la fois dans toute la France et pour les initiés dans le monde, le carnaval de Nice s’inscrit dans le cercle fermé des principaux carnaval d’intérêt au monde. Pour son édition 2016, l’équipe créative du carnaval de Nice vous plonge dans l’univers des médias avec toujours ce petit côté moqueur et cette pointe de burlesque que l’on aime toujours autant et qui est la marque de fabrique du carnaval de Nice.
Carnaval de Nice 2016: Roi des médias 1
Avec un budget de 6 millions d’euros, sa majesté Roi des Médias, accompagnée de la reine nous rappellent à quel point les médias sont importants tout comme la liberté de la presse. À regarder le résultat il y a rien à dire, le budget à été dépensé à bon escient, mais aussi pour votre sécurité. Grande nouveauté au carnaval de Nice 2016, les contrôles de sécurité sont renforcés et les forces de l’ordre sont partout veillant dans l’ombre de sa majesté carnavalesque au bon déroulement du plus grand carnaval de France.
Carnaval de Nice 2016: Roi des médias 2
Entres les grosses tête et la magnifique cérémonie d’ouverture du carnaval de Nice 2016 que nous a donné la B.A.T (La brigade d’animation des tribunes) des surprises encore plus drôles les unes que les autres se suivaient le tout dans une ambiance de folie et toujours ce petit message que tente de glisser dans le subconscient l’équipe créative un peu folle du carnaval de Nice. On retiendra surtout le passage  cette année de Dominique Strauss Kahn, l’affaire DSK ayant en effet pris une folle ampleur dans les médias. Accompagné par le titre De Zouk Machine « Maldon’  » et quelques poupée de caoutchouc, les spectateurs n’ont pas hésité un moment à bombarder de serpentins DSK. L’espionnage global et généralisé des masses à aussi eu sont moment de moquerie, la NSA étant devenue le temps du défilé l’émissaire de tous les maux avec ces drôles de personnages qui défilaient en rang d’oignon avec en guise de tête une parabole.

Carnaval de Nice 2016: Roi des médias 3

Sans explicitement le nommer, esprit Charlie était bien là lors de la soirée d’inauguration du carnaval de Nice 2016 qui faisait « place pleine ». Malgré la menace terroriste qui pèse sur l’Europe, les tribunes et les promenoirs de la place Masséna étaient loin d’être vide, une tendance confirmée par l’office du tourisme de la ville de Nice qui a même enregistré une augmentation de la fréquentation par rapport à l’édition 2015.

A lire aussi: