Fête des lumières 2014: les Anooki s’invitent à l’opéra

Fête des lumières 2014: les Anooki s’invitent à l’opéra

Les Anooki sont de drôles de  créatures d’origine française qui restent quelque peu difficile à décrire. qu’ils soient en 2D ou en 3D ces drôles de garnements semblent être issus d’un croisement entre Kenny, le personnage principal de la série d’animation américaine South Park et des Minions, dont Mc Donald’s s’est très largement inspiré pour détrôner Ronald et communiquer avec les enfants. Les Anooki sont le résultat d’une rencontre entre deux designers: Moetu Battle et David Passegand. Enfants de l’an 2000 les Anooki sont nés en même temps que le bureau créatif du tandem de créateur est fondé.

photo-fete-des-lumieres-lyon-j3-2014-46072425

Concernant la fête des lumières, c’est en 2012 qu’ils font leur première apparition, sur la façade de la gare St Paul. Lors de l’édition 2014 de la fête des lumières de Lyon, les Anooki prennent d’assaut la façade de l’opéra de Lyon. Cela faisait quelque temps déjà que les pierres de l’édifice n’avaient pas hébergé pareille animation. On est désormais loin du temps où les Anooki n’étaient que de simples mascottes dédiées à appuyer la communication des deux designers.

photo-fete-des-lumieres-lyon-j3-2014-49949570

Turbulents, espiègles et drôles,  les Anooki vont dépoussiérer les murs de l’opéra de Lyon avec des facéties aux travers de péripéties légères et drôles. À en juger par l’applaudimètre, les Anooki figurent comme l’attraction préférée des enfants mais aussi des grands enfants! Le principe des Anooki est simple: il n’y a pas de parole et ces drôles de figurines s’expriment uniquement avec des onomatopées et en faisant plein de bêtises! Les coins et recoins de la façade de l’opéra de Lyon sont donc cette année le théâtre idéal pour laisser s’exprimer en format géant les Anooki.

photo-fete-des-lumieres-lyon-j3-2014-65838132

Il n’y pas que les enfants qui apprécient! Les adultes aussi! Durant la projection du spectacle tout le monde tombe sous le charme et le charme de l’enfance ne semble plus être uniquement loin derrière dans le rétroviseur. Le moment préféré du spectacle tout spectateurs confondus reste la petit chorégraphie où deux Anooki transforment les persiennes de l’opéra de Lyon en instruments de musique. À l’issue du spectacle tous les problèmes semblent oubliés, les gens sont heureux et restent même sur place pour revoir le spectacle et les blagues des Anooki.

photo-fete-des-lumieres-lyon-j3-2014-58215427

L’idée d’un spectacle sans parole est aussi une bonne idée à l’égard des touristes et des nombreuses personnes non francophones qui viennent assister à la fête des lumières à Lyon. En effet, outre les Anooki, les autres spectacles présents à la fête des lumières sont exemptés de paroles et deviennent donc accessibles à tous en jouant sur l’universalité des sentiments.

 

A lire aussi: