Gay pride d’Aix en Provence 2016: c’est l’histoire d’une première fois…

Gay pride d’Aix en Provence 2016: c’est l’histoire d’une première fois…

Sur zag-rider.com et bientôt probablement ailleurs cela fait déjà quelque temps que je couvre les gay pride. Que ce soit au Canada, aux USA, au Brésil, en Belgique où encore en Espagne il m’arrive tout de même d’en couvrir quelques unes en France. Quid d’un micro tour de France que j’entreprends habituellement entre juin et juillet de Lille à Nice en passant par Paris entre autres je répète toujours le même scénario, effectue souvent la même approche préliminaire sur le départ d’une gay pride en arrivant souvent accompagné d’un petit air de Kizomba qui se retrouve sur ma Playlist du moment.

Gay pride d'Aix en Provence 2016: c'est l'histoire d'une première fois... 141

Outre les dizaines de milliers de miles parcourus et accumulés en fidélité aérienne et… bah à la SNCF y’a plus de programme… il m’arrive toujours d’effectuer la couverture d’une gay pride pour la première fois. J’y découvre ainsi de nouvelles rues, monuments et plans à cadrer assez fun où parfois les symboles se télescopent. Vous trouvez déjà barbant ce récit? Bon, rassurez vous, sur la vidéo de la gay pride d’Aix en Provence 2016 je parle pendant moins d’une minute! Parlons tout de même de la gay pride d’Aix en Provence 2016. Cette année cette marche des fierté en est à sa troisième édition. C’est une marche qui contrairement à de nombreuses autres en France s’affranchie de tout sponsoring et affiche clairement unn côté politique au regard des drapeaux qui ont accompagné le rainbow Flag dans le ciel azur d’Aix en Provence.

Gay pride d'Aix en Provence 2016: c'est l'histoire d'une première fois... 44

Mais là n’est pas venu le moment de se sauter à la gorges pour défendre sa vision du monde aux travers des partis politiques. Pour cette tournée des gay pride 2016 je préfère mieux vous conter le moment vécu et croyez moi, lorsqu’on est observateur et fin psychologue il arrive parfois de tomber sur une belle histoire, qui outre sa beauté reste souvent la plupart du temps cachée.

C’est l’histoire d’une première fois à la gay pride d’Aix en Provence 2016 pour moi, mais pas que… Cette histoire est aussi celle d’une personne, d’un jeune noir au regard fuyant qui reste suspendu à l’incertitude d’un choix: Vais-je à la gay pride d’Aix en Provence 2016 ou non? Dans un monde idéal la question se poserai pas… mais hélas pour lui il se doit de gérer deux différences: être noir et homosexuel. Là où le discours et les slogans de la gay pride d’Aix en Provence 2016 sont essentiellement orientés vers la liberté du changement de sexe et naturellement le respect en général, beaucoup ne se posent pas la question: être noir et homo ça doit être l’enfer…

Gay pride d'Aix en Provence 2016: c'est l'histoire d'une première fois... 92

Surtout dans le cadre familial et l’environnement proche. « J’ai de la chance ici je ne suis pas dans ma ville d’origine » me confait-il. En plus de devoir voler sous la couverture radar il doit probablement gérer le machisme dans son quartier, les non sens de la religion et en plus faire du théâtre pour toujours camoufler sa différence. Il faut être fort pour exister dans ces conditions, mais encore plus pour prendre son envol et s’affirmer. Ajoutez dans l’équation la montée des extrêmes en politique et du racisme et amalgames qui vont avec! On se retrouve dans une atmosphère difficile à respirer.

Gay pride d'Aix en Provence 2016: c'est l'histoire d'une première fois... 108

Avec beaucoup de crainte et sans doute une boule au ventre il s’approche du cortège de la gay pride. Il faut prendre la température. Et que se passerait il si quelqu’un de mon lycée me reconnaît? Ou pire encore de l’immeuble où j’habite! De la peur jusqu’à se retrouver submergé par les ondes positives. Et après tout ce n’est qu’une gay pride, je ne fais rien de mal et il n’y a pas que des homosexuels ici là. L’idée de devoir compiler un scénario improbable expliquant sa présence à la gay pride d’Aix en Provence 2016 commence à s’estomper dans sa tête, l’appel de la musique et de la joie qui court etant plus fort. Et après tout il n’est pas seul à être noir et homo et après avoir parcouru deux trois rue parmi le cortège notre ami semble reprendre confiance en lui et enfin déconnecter l’esprit analytique pour pleinement profiter du moment.

Gay pride d'Aix en Provence 2016: c'est l'histoire d'une première fois... 131

À la fin de la gay pride d’Aix en Provence 2016 il n’était pas encore temps pour lui de partir. Seul à nouveau un peu à l’instar d’un parain bienveillant je suis venu poser quelques questions et c’est ainsi que j’ai appris qu’evidement je n’étais pas le seul à faire la gay pride d’Aix en Provence 2016 pour la première fois. Outre les progrès des lois en France et l’acceptation croissante des LGBT au sein d’une population de plus en plus tolérante et compréhensive, il est toujours bon de rappeler que le taux de suicide chez les jeunes LGBT reste particulièrement élevé. C’est ce que j’aime le plus dans une gay pride: quand il y a une histoire dans l’histoire. L’histoire des premières fois est une belle histoire qui se renouvelle à chaque année qui passe. J’ai déjà eu la chance d’en entendre de nombreuses, parfois même émouvantes. Et même lorsque je peux, j’aide comme cela s’est déjà produit à la gay pride de Miami avec un jeune originaire du Kentucky, qui avait parcouru des milliers de kilomètres pour s’émanciper. Ou encore celle de personnes forcées de quitter leur pays pour être eux même. Avant de refermer le tiroir aux histoire voici une certitude. Ces personnes intolérantes aux ancrages sans fin risquent à la fin de leur jour de regretter de ne pas avoir pleinement vécu une vie épanouie. Oui, il m’est déjà arrivé d’entendre des témoignages de personnes hospitalisées en fin de vie qui se rendent compte que lorsque la fin est proche, ils n’avaient pas forcément eu toujours raison au cours de leur vie.

A lire aussi: