Technoparade 2014: le Vietnam en invité d’honneur.

Technoparade 2014: le Vietnam en invité d’honneur.


Le Technoparade 2014 semble faire table rase du passé cette année, notamment le très arrosé anniversaire de la 15eme édition de la Technoparade qui était parti de la place de la République avec près de trois quart de son parcours en direction de la place d’Italie effectué sous une pluie battante. Le départ en 2014 s’est effectué de la place de la Nation dans l’ouest parisien avec une arrivée à la place de la Bastille et un crochet via le boulevard Voltaire à la place de la république.

technoparade-2014-photo-{A8B26775-2119-4578-96CC-BD5257A61AF9}L’été indien semble tenir ses promesses cette année, le soleil baigne Paris et se retrouve aussi dans la musique diffusée sur les chars de la Technoparade. Suite au rapprochement des deux pays initié par l’institut français en 2013 – 2014, le Vietnam se voit être l’invité d’honneur de la Technoparade 2014. Installés sur le char Phénix Eletriq décoré par l’artiste Pat Cam dans le style culturel traditionnel, plusieurs DJs Vietnamiens et Franco-Vietnamiens vont faire chauffer à blanc la foule de Nation à Bastille.

technoparade-2014-photo-{D4E68BD8-7A44-4D66-9A54-A137993887A4}Avant même de résumer cette après-midi, il est tout de même bon de souligner une autre belle initiative qu’à réalisé la Technoparade lors de cette 16eme édition: importer du jamais vu! Le concept I Love Kuduro, festival à part entière s’est vu attribuer un char pour parader dans les rues de Paris dans cet événement mondial qu’est la Technoparade. Le Kuduro, style musical angolais ayant été inventé dans les années 1980 n’est autre qu’un mélange de style: celui des musiques africaines traditionnelles à la musique électronique. Autant dire que le mélange était détonnant, malgré un début de parade plutôt calme, le char I Love Kuduro à vite séduit le public de la Technoparade avec à la fin un essaim de clubbers accroché à la traînée sonore du char.

technoparade-2014-photo-{7B8C33F1-318B-47C5-BD69-37A18DF1039D}En habitué de la Technoparade, Jack Lang, créateur de la fête de la musique, se trouvait en début de cortège lors de l’ouverture du défilé de la Technoparade vers 12h30, sur un fond de grogne. Pancartes brandies et regard plongé dans les objectifs des caméras et appareils photo de la presse venue couvrir l’événement Technoparade, des membres de la communauté électro signalaient le nombre toujours croissant de festivals et autres fêtes musicales annulées par les autorités. La Technoparade n’en est pas encore là, mais à l’échelle parisienne il est dommageable de constater le nombre d’établissements nocturnes qui ferment. Laissant un arrière goût salé aux nuits parisiennes alors que dans d’autres capitales européennes comme Berlin, la fête bat son plein.

technoparade-2014-photo-{4572CEF5-6235-4CA8-8BB4-2CA07112E466}Avec un nombre de participants limité au départ place de la Nation, la Technoparade à heureusement vite, très vite trouvé son public. Le beau temps aidant, les boulevards parisiens se sont vite remplis, à un point tel qu’il en devenait même compliqué de se déplacer et de remonter le cortège composé de dix chars, dont un bien particulier!

technoparade-2014-photo-{D5AE96D6-FCFE-4830-923F-57199CA4AB0C}Tenant dans l’espace d’un utilitaire là où les 9 autres chars nécessitaient un semi-remorque, le char Solar Sound System paraissait comme un OVNI dans l’atmosphère Technoparade avec à l’arrière jusqu’à trois personnes pédalant sans cesse afin d’alimenter la sonorisation! Là où les autres chars affichaient pour le plupart 12000W de puissance sonore, le Solar Sound System était limité en pression sonore par la puissance électrique fournie à coup de mollets et par quelques panneaux solaire. Un drôle de char prit en sandwich entre le char d’ouverture et celui de Deezer.

technoparade-2014-photo-{272A76C3-BAEC-492E-AD66-03AD2D220ECB}Le soleil et une température agréable aidant, l’arrivée du cortège de la Technoparade 2014 s’est fait non pas sans difficultés! Les forces de l’ordre mobilisées en amont du char d’ouverture repoussaient les fêtards afin de sécuriser l’emprise du char, notamment lors de la manœuvre du tournant en direction de la place de la Bastille via le boulevard du Temple, puis le Boulevard Beaumarchais. Au niveau de la comptabilisation du nombre de participants la guerre des chiffres entre les forces de l’ordre et les organisateurs va sans doute avoir lieu. Sur le parcours il devait y avoir au moins 150000 personnes, une estimation en attendant des chiffres officiels.

technoparade-2014-photo-{01CC2423-3F0A-436D-A4A2-765B14B56BC1}La Technoparade c’est hélas aussi quelque incivilités. C’était bien une mauvaise idée aujourd’hui que de garer son véhicule sur le parcours de la Technoparade! De nombreux propriétaires en ont fait l’amère expérience, notamment le propriétaire d’une Jaguar blanche au toit totalement enfoncé… Les abris bus sont comme à l’accoutumée pris d’assaut, fort heureusement ces derniers tiennent bon, ce n’est pas forcément le cas des panneaux indiquant le nom de l’arrêt!… Dont certains se promènent avec en guise de trophée!

technoparade-2014-photo-{C6CB50CA-67CC-4C64-A0A0-BF40F41FE813}Au final la Technoparade c’est évidement bien mieux avec un franc soleil et une foule dense, festive et agréable dans son ensemble! Hormis quelques dégradations et quelques uns ayant trop sombré dans la picole jusqu’à tomber comme des pommes, la Technoparade 2014 est à nouveau une réussite avec cette année beaucoup d’originalité. On se demande juste ce qui est arrivé au char « Sound of Carthage » qui était généralement inclus dans le cortège des précédentes Technoparade. C’est ainsi qu’il faut le dire: la Technoparade est bel et bien le dernier défilé festif de rue avant l’hiver… En espérant que le beau temps tempéré se maintienne!

technoparade-2014-photo-{EB090A70-39D2-4E0A-8091-9E76918BDB9C}

A lire aussi: