Test: le 280 aux herbes de Provence.

 

280-sauce-aux-herbes-de-provence-5

Alors que le soleil daigne encore et toujours réchauffer notre belle capitale, McDonalds décide de nous emmener sous le soleil méridional avec la seconde déclinaisons du 280 durant cette opération des variations à savoir le 280 aux herbes de Provence. Des herbes de Provence qui sont censées se trouver dans la sauce, des herbes de Provence qui se retrouvent pour la première fois dans un 280 chez McDonalds! Allons voir ce que cela donne collé impression au palais!

280-sauce-aux-herbes-de-provence-3

En visionnant les visuels du 280 aux herbes de Provence vous avez de fortes chances de vous retrouver lassé des visuels de présentation vendeurs et retouchés au maximum dont McDonalds a pourtant l’habitude de nous soumettre sous le bout du nez au moment de passer la commande, ou encore dans les pubs et spots TV histoire de vous aiguiser l’appétit juste après le travail. Pourtant en ouvrant la boîte, pour une fois j’ai eu le plaisir de trouver mon 280 aux herbes de Provence dans un état décent avec des buns non desséchés et à l’aspect souple avec un empilement presque parfait alors que c’était l’heure du coup de feu au McDonalds d’Austerlitz.

280-sauce-aux-herbes-de-provence-4

Cette bonne impression va-t-elle se retrouver dans le goût censé être transmis par le 280 aux herbes de Provence? Mêler un steak haché aux herbes de Provence me rappel les mauvais souvenir de la cantine que j’ai heureusement peu fréquenté alors que je fréquentais le cours élémentaire d’une école a Sorgue: un steak haché bouilli dans l’eau et cet appui écœurant et omniprésent du thym qui vous bloque le goût et ne vous qu’une seule envie: celle de recracher malgré la présence d’une surveillante peu aimable qui vous force à finir une assiette peu ragoûtante!

280-sauce-aux-herbes-de-provence-7

C’est hélas la première sensations que j’ai eu en goûtant le 280 aux herbes de Provence, certes, elle n’étais pas extrême comme celle rencontrée il y a une quinzaine d’années, mais le manque de sauce lors du début de la dégustation risque de vous faire regretter d’avoir franchi le seuil de la porte de McDonalds! C’est hélas le grand défaut du 280 aux herbes de Provence: la sauce n’est pas présente en quantités suffisante! Faute logistique ou bridage volontaire pour des raisons de marges financières? Peut-être un peu des deux! Déjà de part le passé j’ai eu l’occasion de relever a plusieurs reprises ce type de défaut parmi les hamburgers de McDonalds!

280-sauce-aux-herbes-de-provence-11

Une erreur de début, provoquant une sensation de haut le cœur qui heureusement s’estompe assez vite quand vous arrivez sur la sauce aux herbes de Provence. Une sauce dont la puissance du thym n’écrase pas le romarin. C’est tout de même bien dosé et présente le mérite d’avoir du goût, là ou la recette aux oignons de Bretagne passe presque furtivement au niveau du goût des oignons. Une erreur qui heureusement se voit être corrigée par le moelleux des buns du 280 aux herbes de Provence et la présence d’une quantité modérée de sauce au milieu du 280 aux herbes de Provence.

280-sauce-aux-herbes-de-provence-9

Le 280 aux herbes de Provence se présente avec plus d’aspect positifs que la version aux oignons de Bretagne. Néanmoins, même si le sandwich est bon en lui même il manque quelque chose… À en croire les visuels de cette édition des variantes 2013 du 280 les ingrédients de base d’un 280 resteront toujours identiques, il y aura toujours la tranche de cheddar, les oignons et bien entendu le steak. Un ingrédient supplémentaire aurait été le bienvenu, pourquoi pas de la salade roquette ou des copeaux de parmesan? Par ailleurs cela fait longtemps que McDonalds n’a pas crée de ligne de sandwich à l’effigie d’un thème basé sur des pays. Mais à mon avis lors du mondial de football, nous risquons d’y avoir droit!

280-sauce-aux-herbes-de-provence-12