Film 12 years a slave, mon avis

Film 12 years a slave, mon avis

12-years-a-slave-picture-{F5D1791D-3A29-4B82-B717-19547DD18E15}.Cela faisait longtemps que la rubrique critique de films n’avait pas été alimentée sur zag-rider.com! Pour le premier film visionné et testé en 2014 je vous propose mon avis sur 12 years a slave. Un avis sans intérêt économiques et littéraires (je ne suis pas affilié pour chaque place vendue!) sans les frasques d’éminents littéraires qui ne voient que trop peu la lumière du jour!

TWELVE YEARS A SLAVE12 years a slave, le film coup de cœur du réseau UGC (qui ferait mieux d’upgrader ses projecteurs en 4K et d’installer le Dolby Atmos soit dit en passant) se déroule durant la fin du 19ème siècle dans le climat de l’esclavage d’avant guerre civile aux USA. En voyant la bande annonce et si vous avez une certaine ouverture sur le monde et les inégalités vous risquez fort bien de vous laisser tenter et d’aller voir le film.

12-years-a-slave-picture-{DBD2C852-F073-4D22-BACC-6AB1FD268DBA}12 years a slave n’est hélas pas Django! Bâtis sur le même principe de traiter l’esclavage et d’éclairer les lanternes éteintes de certains racistes qui encore de nos jours honorent la traite négrière, 12 years a slave ne possède hélas pas la même dynamique et le côté décadent et décalé de Django. Écrit d’après le roman et l’histoire vrai d’un homme noir vivant dans l’état de New-York, Salomon Northup, 12 years a slave est hélas une histoire qui traîne un peu en longueur! d’une durée de 2h13 12 years a slave vous plonge sans fioriture dans le récit conté par Salomon Northup.

DF-02128FD.psd12 years a slave est un film grave qui retransmet bien la terrible hypothèse de la perte de liberté d’un homme libre au profit de la traite négrière encore commune et répandue à l’époque dans les états du sud des États Unis d’Amérique. Cette rigidité omniprésente empêchait hélas à l’humour d’exister. Cette histoire que peu connaissent aurait aussi mérité que plus de temps soit alloué dans le traitement de l’issue du film, le spectateur ayant été privé des étapes successives permettant le dénouement de l’histoire risque de trouver hélas la fin abrupte.

12-years-a-slave-picture-{9A44C4E1-80A4-4B36-B6A7-861A762D55C5}Contrairement à ce que laisse présager la bande annonce, 12 years a slave n’est pas l’histoire du siècle et aurait mérité un remaniement de l’unité temps du film, afin d’éviter une relative mollesse du scénario le rendant trop prévisible. Si vous n’avez pas encore vu Django, je vous conseille de ne pas le voir.

A lire aussi: