Valérie Pecresse se fait fustiger par un militant UMP.


Alors que François Fillon se trouvait à St Rémy de Provence aux cotés de Thierry Mariani pour une conférence de proximité, Valerie Pecresse, l’ancienne ministre du budget sous le gouvernement Sarkozy était à l’Isle sur la Sorgue dans le département du Vaucluse aux cotés de Christian Estrosi, le député maire de la ville de Nice. Actuellement pour l’UMP la grande question reste: qui de François Fillon ou Jean-François Copé sera à la tête du parti actuellement livré à une série de déchirures et de crises internes?

Le but de la conférence de l’Isle sur la Sorgue était tout en se rapprochant au plus près de la population d’expliquer aux militants de l’UMP pourquoi François Fillion serait un président du parti à la place de Jean-François. Une grande proportion de cette réunion aura été dédiée à fustiger le gouvernement de François Hollande tant sur le plan économique que sur le plan social. A la fin il restait encore quelque minutes pour laisser l’audience s’exprimer, c’est à ce moment que Valérie Pecresse a passé un sale quart d’heure!

Un monsieur présent dans le public, militant UMP, soulève des différences entre François Fillion et Jean-François Copé, propos qui déplaisent à Valérie Pecresse qui tente une manœuvre d’évitement pour se faire couper la parole par le militant sur la question du militantisme local, faisant remarquer à Valérie Pecresse qu’il était parmi les seuls dans la région à poser des affiches en faveur de l’UMP pendant la période électorale. Valérie Pecresse profondément déstabilisée était sur le point de déraper jusqu’à ce que Christian Estrosi se lève et vole à son secours, lui ayant eu le temps de réfléchir pendant que Valérie Pecresse argumentait.

Mauvaise chose pour l’UMP et Valérie Pecresse que cet échange d’arguments musclés, à la fin de l’argumentaire, Christian Estrosi détourna l’affront en orientant sur lui même les reproches qui étaient adressés à Valérie Pecresse…